Infection urinaire, qu’est-ce que le traitement minute?

traitement minute

Les infections urinaires se présentent de différentes manières. En d’autres termes, la manifestation varie d’une personne à une autre. Chaque sujet ne ressent pas forcément des douleurs lombaires ou des brûlures mictionnelles. Mais l’envie fréquente d’aller uriner peut suffire à diagnostiquer une éventuelle cystite. À dire vrai, cette maladie urinaire frappe davantage les femmes. Rares sont celles qui n’ont jamais été confrontées à une infection urinaire au cours de leur vie. D’après les statistiques, la grande majorité des femmes a déjà subi une cystite sans même le savoir.

Les traitements de la cystite

Il existe différent traitement possible pour venir à bout de l’infection. En cas de cystite simple, ou en prévention, il est possible de se tourner vers un traitement naturel. Cependant, si la cystite est avérée et bien installée, il vous faudra généralement vous tourner vers un traitement antibiotique. A ce niveau, il existe différents antibiotiques possibles et la longueur du traitement pourra varier. On les classes généralement en trois catégories: le traitement minute, le traitement de courte durée (3 à 5 jours) et le traitement de longue durée 7 à 10 jours.

Le traitement minute, un traitement monodose

Le traitement à la minute d’infection urinaire correspond à un traitement par antibiotique monodose. La prise unique se fait par l’ingestion d’une dose de 3 g de fosfomycine (Monuril). La plupart du temps, les symptômes s’estompent rapidement au bout de 24 à 48 heures. Il arrive cependant que certains symptômes comme la sensation de brulure persiste quelques jours de plus. Si c’est votre cas, ne vous inquiétez pas, ceci ne signifie en rien que le traitement a échoué.

Ce traitement est régulièrement prescrit en cas de premier épisode de cystite simple. Son désavantage est qu’il n’est efficace que sur certaines souches de bactéries (Escherichia coli). En cas d’échec, il faudra alors de tourner vers un traitement à large spectre comme par exemple le ciprofloxacine.

Les gestes à adopter pour compléter le traitement minute

Pour mettre toutes les chances de votre coté, quelques stratégies de prévention viendront compléter le traitement minute d’une infection urinaire. Une consommation importante d’eau va contribuer à la vidange complète de la vessie. La rétention d’urine, la constipation ainsi que les mauvaises hygiènes sont à bannir. Le port d’habit en coton diminuera également le risque. Enfin, il faudra éviter toute action pouvant favoriser la prolifération des germes au niveau de l’organe génital. Les hommes sont mieux protégés que les femmes car leurs urètres sont plus longs.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.