Traitement naturel des infections urinaires

En cas de cystite, le traitement prescrit par le médecin est généralement un antibiotique. Certes, celui-ci permet de soigner et soulager rapidement l’infection urinaire et est très efficace. Cependant, en cas de cystites moins compliquée, il est possible d’opter pour un traitement naturel. Celui pourra soulager les symptômes et vous permettre d’éviter les récidives.

Quel traitement naturel pour soigner une infection urinaire?

traitement naturelDepuis des siècles, les patients se tournent vers les solutions naturelles pour soulager les infections urinaires. Les douleurs qui découlent d’une cystite sont parfois très gênantes voir insupportables, d’où l’importance de les supprimer.  Il est possible de soigner une infection urinaire grâce à un traitement naturel. Le plus connu est le remède à base de cranberry. Reconnu pour ses propriétés antibactériennes, le jus de cranberry (canneberge) se présente comme une préparation « miraculeuse ». Ce n’est pas un hasard si c’est le traitement naturel le plus plébiscité pour venir à bout d’une cystite. Il peut également être utilisé en prévention pour éviter une infection urinaire, bien avant que les symptômes n’apparaissent. Mais il existe d’autres conseils, remèdes et traitements naturels pour soulager une cystite.

10 traitements naturels contre la cystite

Ci-dessous nous vous avons repris un tableau des traitements naturels les plus fréquemment utilisés en cas de cystite. Certains sont très intéressants car il combine l’avantage de plusieurs remèdes naturel en une seule prise ce qui permet une synergie des éléments et une meilleure efficacité:

 

Liste des remèdes naturels efficaces contre l’infection urinaire de la vessie

Boire beaucoup d’eau

Ça parait bête à dire, mais l’eau est bien le premier « remède » naturel à citer. Il est important de s’hydrater suffisamment pour drainer les reins en cas d’infection. De cette façon, vous serez amené à uriner plus souvent et à évacuer les bactéries de façon naturelle.

Parfois, la majoration de boisson n’est pas suffisante pour venir à bout de l’inflammation. Si le patient envisage de continuer le traitement naturel pour soigner une infection urinaire, d’autres options se présentent à lui. Cela concerne particulièrement les maladies infectieuses qui durent plus de deux jours.

La canneberge

Comme cité précedement, la canneberge est plante la plus utilisée en cas de cystite. Elle posséde des vertus antibactériennes efficaces contre les infections urinaires. Sous forme de jus de canneberge, elle est indiquée en la prévention. Ce breuvage agit comme un antibiotique naturel en empêchant les bactéries type escherichia coli de se fixer dans les voies urinaires. Selon certaines études, 120ml environ de ce jus de fruit permet d’éviter des infections urinaires. Si le sujet en souffre déjà, il faudra monter la dose à 200ml ou privilégier la cranberry sous forme de gellule .

Le D-manose

Le D-manose est un sucre simple. Il s’obtient notamment par la fermentation du sucre du maïs. Notre organisme en produit également en très faible quantité. Sa particularité et ce qui le rend intéressant pour lutter contre l’infection urinaire est qu’il englobe les bactéries responsables de la cystite. Elles ne pourront dés lors plus se fixer aux muqueuse de la vessie et seront éliminer naturellement lors de la miction. Ce traitement naturel est très efficace. Il se présente sous forme de poudre à boire après dilution dans de l’eau. Un des traitements les plus connus à base de D-manose et le Femanose.

La Vitamine C

Tous les aliments riches en vitamine C sont efficients, essentiellement les fruits et les légumes. Dans le cas d’une cystite, le médecin peut prescrire une cure de fruits et de légumes regorgeant de vitamines C. Kiwi, goyave, poivron, citron et orange devront faire partie de votre régime alimentaire. En effet, la vitamine C a pour action d’acidifier l’urine, soit un signe de bonne santé des voies urinaires.

L’huile essentielle de Tea-Tree

L’huile essentielle d’arbre à thé, plus connue sous le nom de tea tree est connue pour son pouvoir anti-infectieux. Elle permet de réduire l’infection urinaire mais également de soulager la douleur grâce à son pouvoir antalgique. Au niveau de son utilisation, on recommande généralement de la diluer à 5 % dans une huile végétale (ex: amande douce). Il suffit ensuite de masser le bas avec le mélange et ce 4 à 5 fois par jour.

Les probiotiques

Les études sur l’efficacité des probiotiques dans le cas d’cystite récurrentes sont parfois contradictoires. Alors qu’un premier essai réalisé en 2005 avait montré que le prise de probiotique par 453 femmes atteintes avait permis de réduire de 34 % le taux d’infections urinaires sur 1 an, une seconde étude a démontré une absence d’efficacité. Quoiqu’il en soit, même si les études sur le sujet sont insuffisantes, les probiotiques sont en revanche reconnus pour être bénéfiques pour le développement d’une bonne flore intestinale et vaginale et ne peuvent donc être que bénéfique. Pourquoi ne pas mettre toutes les chances de son coté et essayer?

La propolis

La propolis est une résine végétale produite par les abeilles pour protéger la ruche des bactéries et virus. On lui reconnait également de nombreuses vertus dont celle de soigner les infections urinaires. Combiné à un antibiotique, elle en accroît l’efficacité. En cas de cystite simple, elle peut également être prise seule, sous forme d’ampoule concentrée à consommer chaque matin pendant trois semaines.

La busserolle

La busserolle est l’un des meilleurs antiseptiques urinaires naturels. Aussi appelé raisin d’ours, on utilise ses feuilles en infusion ou sous forme de poudre en gélule. Diurétique et antiseptique, elle atténue les sensations de brûlure lors de la miction et désinfecte l’appareil urinaire en cas de cystite. Elle permet également de prévenir les cystites récidivantes.

L’ortie

Tout comme la busserole, l’ortie est un diurétique naturel et possède des effets anti-infectieux. Grâce à l’augmentation du flux urinaire, l’élimination des bactéries est favorisée. Elle s’utilise principalement en tisane d’ortie.

La bruyère

La plante de bruyère possède également des propriétés diurétiques. On lui confère également une action anti-inflammatoire qui cible les parois de la vessie. Elle permette ainsi de soulager les douleurs associées à la cystite.

Le persil

Les préparations maison font partie des remèdes naturels. Comme il s’agit d’une prolifération bactérienne, l’antibiotique est la seule issue au problème. Dans sa version naturelle, le persil sera utilisé pour éliminer les bactéries pathogènes qui provoquent l’infection urinaire. Le traitement repose sur du persil transformé en thé. Il suffit de quelques tasses d’eau et du persil haché à infuser dans le filtre à thé pendant 20 secondes. En prenant 4 tasses par jour, on peut avoir des résultats rapides.

Si le persil a le même effet que l’antibiotique, c’est parce qu’on a affaire à un concentré de nutriments. Il renferme des vitamines et des minéraux essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. C’est une plante aromatique aux puissantes propriétés dépuratives et diurétiques riche en potassium.

Le thym

De par ses vertus détoxifiantes, le thym est indiqué contre les infections urinaires et les calculs rénaux. Il est à consommer en infusion comme pour le thé de persil. Le dosage pour chaque infusion à base de plantes est le même, environ 2 à 4 tasses de thé.

Le bicarbonate de soude

À part les plantes, le bicarbonate de soude est un autre traitement naturel de l’infection urinaire. Son action vise à neutraliser l’acidité présente dans l’urine. Cela va accélérer la guérison de la cystite.

 

Tous ces remèdes naturels sont avérés lors d’une infection urinaire. Cependant, il faut consulter un médecin s’ils restent inefficaces. Si le patient est confronté à une pyélonéphrite, une hospitalisation d’urgence s’impose. Dans ce cas, même une simple cure d’antibiotique ne suffira pas.