Traitement: comment soigner une infection urinaire?

Vous avez attrapé une infection urinaire? Vous vous demandez que faire? Quel traitement prendre pour en venir à bout? Il faut savoir que l’infection urinaire se développe généralement suite à la pénétration de bactéries, la plupart du temps l’Escherichia Coli, dans les voies urinaires. Pour éliminer ces bactéries, le traitement de l’infection urinaire reposera donc logiquement sur l’antibiothérapie.

Cependant, une bonne guérison ne se limite pas qu’à la prise de médicament.  Elle se base également sur une majoration des boissons, le traitement des facteurs favorisants ou encore sur des traitements naturels permettant d’éviter toute récidive. Les traitements homéopathiques ou naturels peuvent également être envisager en cas de cystite simple. Voyons cela en détails ensemble.

L’antibiothérapie

antibiotique

Information: Quel antibiotique pour infection urinaire
Les informations de cet article sur la posologie ou la nature des antibiotiques utilisés sont données à titre d’information. Ne modifiez pas le dosage ou le nombre de jours de traitement prescrits par votre médecin. 

Dès que la cystite infectieuse est diagnostiquée, par exemple via un test positif de la bandelette urinaire, le médecin va prescrire un traitement antibiotique adapté. Ce dernier va dépendre de différents facteurs tels que l’âge et les antécédents éventuels.

Traitement pour l’infection urinaire aiguë simple (femme jeune, non enceinte)

Pour les cas les plus bénins de cystite (jeune femme sans antécédent), les traitements médicamenteux prescrits  sont généralement les suivants:

  • Soit un traitement minute. Il s’agit d’un traitement au Monuril, un antibiotique à prise unique, efficace contre E. coli  (traitement unidose de l’infection urinaire) ;
  • Soit un traitement antibiotique sur 3 jours : antibiotiques de la famille des Fluoroquinolones comme le Ciprofloxacine 
  • Soit un traitement antibiotique long pendant 7 à 10 jours de la famille des Nitrofurantoïne (ex: MacroBID))

Si on peut guérir l’infection urinaire d’un traitement monodose rapide au fosfomycine (Monuril), il est plutôt recommandé pour une cystite simple.  En effet, il est efficace contre les souches de bactéries les plus courantes (Escherichia coli), mais certaines souches de bactéries sont résistantes. Le Nitrofurantoïne comme le MacroBID, en revanche, a l’intérêt d’avoir un spectre d’action large et un faible risque de résistance bactérienne.

La cystite aigüe se soigne généralement en quelques jours.

 

Rem: Si 80% des cystites sont provoquées par la bactérie Escherichia coli, d’autres bactéries de la famille des entérobactéries (bactéries d’origine digestive) peuvent en être responsable. C’est le cas par exemple du Proteus mirabilis (qui favorise les calculs). Affichant une grande résistance aux antibiotiques, le Proteus mirabilis nécessite un traitement d’antibiotique à large spectre.

Les traitements indiqués pour les cystites récidivantes

Au delà de 3 épisodes d’infection urinaire sur l’année, la cystite sera dite récidivante. Un traitement prophylactique (visant à prévenir ou réduire le nombre de récidives) sera envisageable. Il sera important de déterminer et traiter les facteurs qui déclenchent ou favorisent l’infection urinaire chez la femme. Un traitement antibiotique à faible dose sur une longue durée est possible (nitrofurantoïne) mais pas systématique. La consommation d’importants volumes d’eau est recommandée et les traitements naturels peuvent être recommander pour éviter les récidives.

Dans certains cas, un traitement chirurgical pourra se révéler indispensable, notamment chez les femmes qui présentent des anomalies anatomiques de l’arbre urinaire.

Traitement de la cystite chez la femme enceinte ou ménopausée

Chez la femme enceinte et la femme ménopausée, le médecin optera généralement pour un traitement antibiotique long (7 à 10 jours).

Traitement de l’infection urinaire de l’homme

Pour l‘infection urinaire de l’homme, le traitement va dépendre de la cause exacte. En effet, la cystite est assez rare chez l’homme, et le médecin s’orientera en priorité vers une prostatite (infection de la prostate). Dans ce contexte, il est habituel que le médecin indique une antibiothérapie qui s’étale sur 2 ou 3 semaines. La durée est déterminée suivant les résultats de l’antibiogramme, c’est-à-dire la sensibilité des antibiotiques.

Les traitements naturels pour soigner l’infection urinaire

infection urinaire femme traitement naturel

La cystite est la forme d’infection urinaire la plus légère. Pour les cas les plus bénins, un traitement naturel peut aider à faire disparaître les bactéries. Une pause de l’activité sexuelle est préconisée afin de faciliter au mieux la guérison.

L’eau

Ne pas boire suffisamment est une des causes de l’infection urinaire. La première recommandation qu’on peut donc faire est donc de boire au moins 1,5 litres d’eau par jour, entre les repas et d’uriner aussi souvent que le besoin s’en fait sentir.

Le jus de canneberge (cranberry)

Jus Cranberry

Le jus de canneberge est sans doute le traitement naturel le plus connu pour traiter l’infection urinaire simple.  Cet arbrisseau produit des baies rouges de la famille des myrtilles dont les vertus antibactériennes en font un remède naturel conseillé pour soigner la cystite simple. Il permet d’éliminer les bactéries en les empêchant de se coller à la paroi de la vessie. Ainsi, il permet également de diminuer le risque de récidive.

Il est conseillé de prendre le cranberry sous forme de jus en prévention et sous forme de gélule pendant la crise. En effet, ces dernières sont plus concentrées en principes actifs et donc plus efficaces.

 

La busserole et l’ortie

La busserole aussi appelée « raisin d’ours » est un diurétique naturel et un antiseptique urinaire. Elle est souvent utilisée pour désinfecter l’appareil urinaire en cas de cystite aiguë ou chronique et atténue les sensations de brûlure lors de la miction. L’ortie est la troisième plante qui permet de soigner cette pathologie. Elle possède des propriétés diurétiques et anti-infectieux. Vous pouvez la faire infuser dans de l’eau, ou la prendre sous d’extrait de plantes dans une ampoule complète composée de Bruyère/Busserole/Bouleau et Ortie telle que proposée ci-dessous:

 

Le citron (vitamine C)

Pour soigner l’infection urinaire par traitement naturel, le citron est également recommandé. Riche en vitamine C, il a pour effet d’acidifier légèrement l’urine. Cette acidité naturelle de l’urine constitue une protection contre les infections. Mélanger simplement un peu de jus de citron frais à de l’eau.

Il existe également d’autres remèdes naturels contre l’infection urinaire. N’hésitez pas à consulter notre page dédiée au sujet.

 

Pour résumer, toute recommandation de traitement contre l’infection urinaire repose sur l’antibiothérapie, quel que soit l’organe infecté. Nonobstant, en cas de cystite simple, rien de vous empêche d’opter pour un traitement naturel à base de plante et de fruit. Toutefois, gardez à l’esprit que le traitement maison de l’infection urinaire ne remplace en rien celui prescrit par un médecin. Si les troubles persistent ou s’aggravent, parlez-en à votre médecin traitant afin d’éviter les complications parfois graves de la cystite.